Conférence Olivier Manaud

mardi 26 février 2019 – 18h00 Amphithéâtre de la HEAR/Mulhouse

La méta-physique de l’écho : matrice du dialogue entre l’architecture et le son dans l’expérience humaine.

La compréhension du phénomène de l’écho remonte à l’Antiquité. Au-delà d’une simple perception physique et acoustique, les hommes l’ont interprété de manière méta-physique, voire surnaturelle. L’analyse et la compréhension de ce phénomène nous fait entrer dans un véritable « écho-système » musical et architectural. Nous verrons qu’il y a eu trois portes, trois voies d’interprétation, qui expliquent la manière avec laquelle l’architecture et l’acoustique, la pierre et le son, n’ont cessé de dialoguer et de se féconder tout au long de l’histoire de l’art. Au cœur de l’ « écho-système », il y a l’être humain et sa quête de l’au-delà. Voilà pourquoi, au Moyen-Âge, ce phénomène de l’écho fut interprété comme celui de la voix des anges.

Olivier Manaud, spécialiste des rapports musique-architecture, est chef d’entreprise et chercheur au CNRS aux laboratoires d’architecture GERPHAU EA 7486 et d’archéologie sonore UMR 5138 ArAr.

Cécile Barrandon est assistante de recherche et médiatrice du patrimoine.

Ensemble, ils travaillent au sein de l’association « Les Pierres qui chantent ». Ils mènent depuis plusieurs années des recherches sur les phénomènes acoustiques dans les abbayes médiévales. Dans le souci de rendre accessibles leurs investigations scientifiques, ils ont publié un roman théologique SHAMROCK ou les trois portes de la musique sacrée, Dervy, 2017, qui aborde ce sujet sous forme d’une enquête initiatique.

https://www.arar.mom.fr/annuaire/manaud-olivier

http://lespierresquichantent.over-blog.com/

Résonances Electriques

Temps fort / festival musiques électroacoustiques

8-16 Nov. 2016 

Musique et arts sonores, technologies électroniques et numériques – durant 9 jours, créations et œuvres du répertoire : acousmatique, musique mixte, temps réel, art sonore, musique visuelle, instruments augmentés, lutherie électronique, projection sonore, cinéma pour l’oreille, spatialisation 3D… 

A la Cité de la musique et de la danse, au Shadok et à l’Université de Strasbourg, compositeurs, artistes et chercheurs se sont réuni pour une série de concerts, d’ateliers, de séminaires et de rencontres, avec comme invités d’honneur Jean-Claude Risset (Marseille) et Robert Normandeau (Montréal) pour partager musiques, techniques, réflexions et expertises, à la fois pour un public en pleine découverte et pour des professionnels et étudiants qui viendront de toute la France. 

C’est également durant Résonances électriques qu’a eu lieu les Journées nationales de la composition électro-acoustique de l’AECME, consacrées à des rencontres entre les professeurs et étudiants des classes électroacoustiques de France afin de réfléchir à la pédagogie de la composition électroacoustique. 

Résonances électriques, du 8 au 16 novembre, s’est prolongé au Shadok jusqu’au 10 décembre avec l’exposition « Vides Partagés » qui a réuni étudiants de la HEAR et artistes invités. 

Le site de Résonances Electriques

La plaquette :

cliquer pour ouvrir la plaquette

Vides Partagés

Exposition d’arts sonores

Vernissage/performance : mardi 8 novembre, 18h
Exposition : 8 novembre au 10 décembre
lieu : Shadok, Strasbourg
Entrée libre

Horaires expo :
mercredi à jeudi 14h-19h
vendredi 14h-22h
samedi 10h-19h
dimanche 11h-18h (un dimanche sur 2)
lundi mardi fermé au public

Le Shadok accueille Vides partagés, exposition d’arts sonores. Suivie et organisée par le groupe de recherche Espaces Sonores de la Haute école des arts du Rhin et les enseignants Gérard Starck, Tom Mays et Bertrand Gauguet, l’exposition propose un dispositif de huit installations et une performance, sélectionnées suite à un appel à projets sollicitant les étudiants des trois sites de la HEAR (les sites d’arts plastiques de Mulhouse et de Strasbourg et l’Académie supérieure de musique de Strasbourg). 

Étudiants musiciens et plasticiens se sont retrouvés durant l’année 2015-16 pour créer à partir d’éléments de sculpture, son, musique et espace, cherchant à transposer la frontière entre l’objet plastique et la vibration sonore, à réunir le son, le mouvement, l’espace et la matière, en des œuvres qui questionnent nos expériences, notre capacité à écouter, à voir, à sentir. 

Cette exposition marque le lancement de Résonances électriques. Tout au long des cinq semaines de présentation, elle accueillera des présentations et installations d’artistes invités. Ces rencontres ont pour objectif d’agrandir le champ des propositions artistiques et de dynamiser les échanges entre étudiants plasticiens, musiciens et compositeurs, professionnels invités et public. 


Étudiants :
Vincent Gallais
Gaspard Hers & Neckar Doll
Emma Kerssenbrock
Jean-David Merhi & Gabriel Jeanjean
Oceane Pastier
Audrey Pouliquen
Louis-Jean Rigal & Guido Pedicone
Yvan Rochette
Zoé Mary & Lucas Laperriere

pour plus d’informations voir projets sélectionnés.

Photos de l’exposition


Artistes invités

  • Zahra Poonawala et Gaëtan Gromer
  • Pierre-Laurent Cassière
  • Clément Delhomme & Anastasia Bay
  • Luc Martinez

Pour infos sur les artistes invités, voir
No 29 le 17 nov. : Zahra Poonawala et Gaëtan Gromer
No 30 le 23 nov. : Pierre-Laurent Cassière
No 31 le 30 nov. : Clément Delhomme & Anastasia Bay
No 32 le 7 déc. : Luc Martinez

Photos des artistes invités


Commissaires de l’exposition et suivi des étudiants :
Gérard Starck – HEAR, site d’arts plastiques de Strasbourg
Tom Mays – HEAR, Académie supérieure de musique de Strasbourg Bertrand Gauguet – HEAR, site d’arts plastiques de Mulhouse

Coproduction :
Shadok, Haute Ecole des Arts du Rhin

TRANSE(S)

Colloque – Performances – Concerts – Workshops
12 au 16 Novembre 2012

Workshops

Ryan Jordan, Do It Yourself Hypnosis and Hallucination Machines workshop – Jeudi 15

Yann Gourdon, Résonance (une proposition de Sonic / Yvan Etienne) Du lundi 12 au jeudi 15

Jeudi 15 novembre Projection
18h – Charlemagne Palestine
The Golden Sound (France, 2011, 70’). Un documentaire de la réalisatrice Anne Maregiano en présence de Charlemagne Palestine. Auditorium

Concert Charlemagne Palestine
20h30 (ouverture des portes à 20h)
concert à l’orgue
Cathédrale de Strasbourg


vendredi 16 novembre
Colloque, de 9h45 à 19h :

De 9h45 à 13h – Avec : Charlemagne Palestine – Jean During –
Caterina Pasqualino-Régis – Michel Giroud – Yvan Etienne & Yann Gourdon

De 14h30 à 19h – Avec : Jeremy Narby – Frank Rynne – Rudolf Eb.er – Margaret Dewys – Julien ottavi – Philippe Lepeut.

Modération : Joachim Montessuis & Philippe Lepeut – Auditorium


Performances, de 20h30 à 01h :

Jean During & Familia – Musique de transe, de dévotion et/ou de guérison du Baloutchistan (Sud Iran Pakistan). Viole sorud, avec accompagnement de luth rythmique.

Yann Gourdon & Yvan Etienne – Le Verdouble : duo de vielle à roue.

Gaël Segalen – Magaio Egregore, projection sonore immersive (8+4 points). Rituel électronique de mise en vortex/transe
du monde sonore des villageois de Nodar (Portugal).

Michel Giroud – Transe Koyote-Gerwulf (fondateur de S.D.F. : Sacrés Secrets Derviches Faucheurs).

Rudolf Eb.er – Audio art psycho-actif – performance post-post-actionniste autrichienne de kung-fu vocal et bruitiste.

Ryan Jordan – Possession Trance. 4093 synths avec capteurs de lumière attachés à des stroboscopes et machine à fumée.

Snow Crash (Julien ottavi & Joachim Montessuis) – Chanteurs transe modernes & voodoo noise.

Lives étudiants : Camille Lapouge, Paul Boudeau, Kaya Tasman et les étudiants Art Hors format

Dreamachines de Brion Gysin sur place.